Insolite

7 blagues polonaises marrantes : à l’Est aussi, on sait rire !

Qui a dit que l’humour n’existait pas dans les Pays de l’Est ? Dans cet article, on vous propose 7 blagues polonaises marrantes, à réutiliser à l’occasion : pour ne pas trop s’emmerder dans vos repas de famille, par exemple…

Les histoires de marins sont nombreuses dans les histoires drôles polonaises, et ça n’a rien d’étrange puisque la Pologne est située au bord de la mer Baltique. Allez hop, direction Varsovie pour se marrer ensemble !

Le marin en vrac

Au cours d’un long voyage, un jeune homme demande à un vieux marin :
– Pourquoi n’avez-vous plus qu’une jambe ?
– Je suis tombé à la mer une fois et il y avait un requin, et il avait faim… et il a mangé ma jambe.
– Et pourquoi as-tu un crochet au lieu d’une main ?
– Pourquoi ? Un pirate l’a coupée pendant un combat… et j’ai perdu ma main.
– Qu’est-il arrivé à ton œil, alors ?
– Une mouette s’est jetée sur moi et m’a attaqué… et j’ai perdu mon œil.
– Mais pourquoi tu ne t’es pas défendu ? Ce n’était qu’une mouette !
– C’est vrai ! Mais c’était le jour où j’avais perdu ma main !

La tempête et le bonnet

Mer du Nord, grosse tempête, et un froid de canard. Il y a deux marins à l’avant du bateau, et ils sont en proie au tumulte des vagues.

– Avec ce temps pourri, tu ne mets rien sur ta tête ? Pourquoi tu ne portes pas un bonnet ?
– Un bonnet ! Ah ça, plus jamais ! Pas après l’accident…
– Un accident ? Avec un bonnet ?
– Comme je te le dis !
– Quoi ? Explique-moi…
– Des amis me proposaient de la vodka… Et à cause de mon bonnet, je ne les ai pas entendus !

Marin à terre, marin de mer

En quoi le travail d’un batelier de la navigation intérieure diffère-t-il de celui d’un marin au long cours ?
– Si un capitaine de la navigation intérieure ne voit pas la terre, il panique.
– Si un capitaine de Grand Maritime voit la terre, il panique

Ca a dû vous manquer…

Un marin qui vit depuis longtemps sur une île inhabitée sort une femme de l’eau.
Elle a réussi à nager jusqu’au rivage, en s’accrochant à un tonneau égaré.

– Depuis combien de temps êtes-vous ici ? demande-t-elle au survivant après avoir repris ses esprits
– Environ 15 ans, je crois.
– 15 ans… Tout seul ?
– Oui, tout seul.
– Maintenant que je suis là, vous allez avoir ce qui a dû beaucoup vous manquer…  dit la femme en rougissant.
– Vraiment ? Ne me dites pas que vous avez du rhum dans ce tonneau ?

Reconnaissance tactique

– Que faites-vous si vous voyez quelqu’un par-dessus bord ? – demande un officier à son marin.
– Je lui lance une bouée de sauvetage et je donne l’alerte. Je crie : “Homme à la mer !”.
– Très bien ! Et s’il s’avère que l’homme qui se noie est votre officier ?
– Qui ça ?

Priorités

Un marin ivre barbote dans une flaque d’eau, visiblement très énervé. Après quelques minutes, un policier décide de s’approcher de lui et tente de le remettre debout.
– Allez, mon vieux, on y va.
– Pas question ! Les femmes et les enfants d’abord !

La foi te sauvera

Il y a une grande tempête en mer. Le capitaine tire la sonnette d’alarme et demande à son équipage :
– Qui est croyant et veut prier ?
Une seule main se lève : moi ! dit un marin.
– Très bien ! Je vous laisse prier ici. Les autres, enfilez vos gilets de sauvetage. C’est une chance : il en manquait un !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *